Placer un capital par le biais d’un contrat d’assurance vie

Placer son capital

Dans le monde des produits bancaires donnant l’opportunité de placer ses économies, l’assurance vie est très intéressante. Un peu assurance, un peu épargne, elle permet de créer un pécule que l’on pourra garder ou léguer, mais aussi de profiter d’une rente viagère.

Une variation digne d’intérêt

Une grande proportion de souscripteurs fusionnent ce contrat et les SCPI, on aura la faculté de s’approprier les atouts de l’une et de l’autre.

C’est pour tout ce qui touche aux investissements locatifs, que les SCPI sont exploitées, puisque ce sont des sociétés civiles de placement immobilier.

Le fait d’associer ces deux produits financiers permet de se soustraire aux impôts relatifs aux gains des revenus issus de la location de biens, c’est en cela que cette alliance, bien que peu sécurisée sur le plan financier, s’avère lucrative pour les adhérents.

L’assurance vie et ses caractéristiques : ce que vous devez savoir

L’un des intérêts de ce produit bancaire réside en outre dans le mode de taxation offert lors de l’adhésion. Pour ce qui est de la taxation générale pour ne citer que celle-ci, il n’y a que la quotité de la valeur ajoutée qui fait l’objet d’une taxation, à condition de retirer la somme globale.

Concernant les taxes liées à la transmission, on dispose d’une exemption jusqu’à la somme de 152.500euros, puis un barème de 20% est appliqué, sur les montants allant jusqu’à 700000euros.

L’absence de plafond est un autre atout dont il faut parler : ainsi, on peut apporter de l’argent sur son contrat à volonté, sans qu’il n’y ait de limite.

Ce produit financier peut adopter un grand nombre de formes, et il n’est pas possible de dire quelle est véritablement la plus fructueuse : que l’on sélectionne ou pas une assurance vie multi-supports, l’objectif est que tous les souscripteurs disposent d’une solution qui convienne à leurs possibilités.